Accueil > Actualités > Florimond Desprez inaugure une nouvelle station de recherche

Florimond Desprez inaugure une nouvelle station de recherche

IMG_5937

Florimond Desprez inaugure en Argentine une nouvelle station de recherche pour mettre au point les futures variétés de blé destinées aux marchés de l’Amérique du Sud

Florimond Desprez s’est intéressé au marché sud-américain des céréales depuis le début des années 2000 et a testé régulièrement depuis lors, à travers la société AGRAR DEL SUR basée à Balcarce, des variétés ou lignées de blé sélectionnées en France. La première variété significative créée dans ce cadre a été NOGAL, commercialisée en Argentine et en Uruguay dès 2007.

En 2012, Florimond Desprez a ouvert sa propre filiale en Argentine et des travaux de sélection ont débuté sur place sous la direction d’un sélectionneur avec pour objectif de créer des variétés encore plus adaptées au contexte local : semis direct, réduction des intrants afin de diminuer le coût de production à l’hectare.

Aujourd’hui, Florimond Desprez continue son développement en Argentine et inaugure une station de recherche à Balcarce.

Pour François Desprez, président de Maison Florimond Desprez : « Avec cet investissement significatif, Florimond Desprez confirme la place privilégiée de l’Argentine dans sa stratégie d’internationalisation de ses activités de création de variétés de céréales et de protéagineux ».

Pour Philippe Lonnet, directeur du Laboratoire Céréales et Protéagineux de Florimond Desprez : « Avec sa localisation dans une des meilleures régions d’Argentine et son équipe compétente et motivée, notre station de recherche concevra les nouvelles variétés de demain, à la fois productives et économes en intrants, recherchées par les agriculteurs sud-américains ».

Concrètement, la station de recherche est composée de 3 nouveaux espaces :
• Un bâtiment administratif de 350 m²,
• Un hangar de 430 m² pour le stockage, le triage, le traitement des semences ainsi que les analyses sur farines,
• Un hangar de 370 m² destiné au stockage du matériel agricole, avec une zone abritée de 400 m² entre les 2 hangars.

La station dispose également de 80 hectares de terres irrigables, utilisés pour l’expérimentation et la sélection.