Accueil > Actualités > Michel Desprez

Michel Desprez

P2 - Edito Michel DESPREZ

Michel Desprez est décédé le 16 juillet au terme d’une longue vie consacrée à la recherche et à l’amélioration des plantes. Après des études à l’Institut National Agronomique de Paris au cours desquelles il a été un des premiers à suivre le tout nouvel enseignement de génétique donné à l’Université de la Sorbonne par les professeurs L’héritier et Ephrussi, il rejoint en 1951 la maison Florimond Desprez et ses oncles Florimond et Charles, ainsi que son frère Victor, lui-même diplômé de « l’Agro » et dans l’entreprise depuis 1946.

Il y prend la responsabilité de la sélection de la betterave qui constitue à l’époque le cœur de l’activité de Florimond Desprez et est l’artisan de la coopération initiée avec KWS au moment où la polyploïdie révolutionne l’offre variétale à partir du milieu des années 50. À l’avènement de la monogermie au début des années 70, il relance une activité indépendante de notre partenaire allemand qui nous permettra d’être présent sur le marché français jusqu’à ce que nous saisissions l’opportunité de l’acquisition de SESVanderHave en 2005.

Au cours de la même période, il aura impulsé la diversification de nos activités de sélection à de nouvelles espèces (blé dur, triticale, pois protéagineux, chicorée) et décidé du recours à des techniques innovantes avec la création du Laboratoire de Biotechnologies en 1982.
Parallèlement à son travail chez Florimond Desprez, il s’est impliqué dans de nombreuses organisations de recherche : l’Institut Technique de la Betterave, l’Institut International de Recherche Betteravière, l’American Society of Sugar Beet Technologist et l’Association des Sélectionneurs Français qu’il a présidés de 1986 à 1998.

Il aimait également enseigner et a régulièrement donné des cours d’amélioration de plantes à l’Institut Supérieur d’Agriculture de Lille, à l’École Nationale Supérieure d’Agronomie et des Industries Alimentaires de Nancy ainsi qu’à l’Institut Agronomique Méditerranéen de Saragosse.

Michel Desprez portait aussi un intérêt particulier aux exploitations agricoles de Florimond Desprez et considérait que la valorisation du progrès variétal était indissociable des bonnes pratiques agricoles, notamment en matière de rotation et de préservation des sols. Pionnier de ce qu’aujourd’hui on appelle l’agroécologie, il nous laisse l’héritage d’une amélioration des plantes ancrée dans l’agronomie et l’écologie.